Gingerbread + ma cuvée de bredele


Le dimanche après-midi de décembre est le moment idéal pour préparer les bredeles.  Pour ma part je n'y ai pas échappé en en préparant à chaque fois une fournée. Au départ je m'étais fixée pour objectif une dizaine de sorte mais finalement je n'ai pas tenu cette cadence. J'ai eu les yeux plus gros que le ventre lorsque j'ai acheté le livre de Suzanne Roth . Tant pis cinq c'est déjà pas mal. Voici donc ma fournée de cette fin d'année. Et en prime la recette des gingerbreads, très rapide à préparer et tout aussi facile à dévorer que ses compères.  Maintenant il faut que je dégotte une recette de bûche pour le 25 décembre.



 étoiles à la cannelle 
 linzele
 schwobebredele 
 les petits biscuits aux noisettes 
 gingerbread : recette ci-dessous !




Pour une quinzaine de bonshommes

110g de beurre mou
110g de cassonade
80g de sirop d'érable
1 oeuf
250g de farine
2 c à s de mélange d'épices pour pain d'épices (j'ai mis du quatre épices)



Dans un saladier, travaillez le beurre coupé en petits cubes et la cassonade
Ajoutez le sirop d'érable et l'oeuf, mélangez, ajoutez la farine et le mélange pain d'épices
Mélangez jusqu'à obtenir une pâte lisse et formez une boule aplatie
Placez la boule entre deux feuilles de papier cuisson et étalez-la avec un rouleau de façon à obtenir une couche d'environ 1/2 cm d'épaisseur.
Glissez le tout sur une plaque de cuisson, retirez la feuille du dessus et formez des bonshommes avec l'emporte pièce en laissant la pâte autour d'eux car celle-ci est très collante (j'ai fait une plaque ou j'ai laissé la pâte autour des bonshommes et une ou je l'ai retiré : sur la première fournée ils sont plus mous et sur le second ou il n'y avait plus de pâte autour, les bonshommes étaient plus cuits)
Laissez reposer pendant 1h
Préchauffez le four à 180°C
Enfournez les formes pour 10 min : la pâte doit dorer sans trop colorer
Avec l'emporte pièce, découpez les bonshommes et laissez-les refroidir




1 commentaire