La pâtisserie de l'Ourson qui boit

Depuis notre voyage au Japon, j'avoue vouer une certaine passion pour le matcha et la pâte de haricots rouges. Des brioches garnies de pâte de haricots rouges en passant par les célèbres dorayakis (les 2 crêpes avec au milieu de la pâte de haricots) ou encore le chiffon cake, j'ai une petite addiction. En rentrant à Lyon, j'étais un peu déçue qu'on ne trouve quasiment pas de pâtisseries au matcha ou à l'azuki. Le matcha est une poudre très fine de thé vert mais ce n'est pas tout le monde qui apprécie cette saveur subtile. Le dosage est d'ailleurs très important dans la recette. Nos petits palets d'européens ne sont pas forcément habitués à cela. En me rendant chez l'Ourson j'ai eu l'impression de retrouver un petit bout du Japon. Dommage il n'y avait pas de pâtisserie aux haricots rouges ce jour là, il faudra que je revienne.









Nous avons gouté :
Le fraisier japonais
Le roll cake matcha / marrons
En janvier leur galette des rois matcha


Mon avis :
Même si la pâtisserie ne permet pas de déguster les gâteaux sur place (dommage), elle propose un choix de pâtisseries majoritairement françaises (tartelettes, verrines, financiers) dans lesquelles sont ajoutées des touches japonisantes (matcha, azuki, sésame, yuzu). Pour cette fois-ci ma préférence va au fraisier. La génoise est aérée et moelleuse. Au milieu se trouve une chantilly légère pas de crème mousseline écoeurante. Les fraises sont sucrées. C'est un fraisier pour deux qu'on peut facilement dévorer seul, il se mange sans fin. Je suis un peu plus réservée sur le roll cake matcha /marrons. Pourtant j'adore les rolls cakes. Il est précieusement  emballé comme un cadeau , il a une belle couleur verdoyante mais je l'ai trouvé un poil sur-dosé. Aussi on sentait peu le gout du marron. Au Japon on trouve de nombreux roll cake matcha/ azuki. Le marron s'avère être une bonne variante de l'azuki. Tous les deux ont plus ou moins la même texture un peu pâteuse en bouche. Dommage que le matcha recouvre tout. Franchement si vous souhaitez être dépaysé vous êtes au bon endroit.







Combien ça coute ?
Les pâtisseries à l'unité sont à 3,50 euros ce qui je trouve est raisonnable surtout au vu du travail réalisé. Nos pâtisseries étaient à 6 euros l'unité car censées être pour deux personnes.


Pâtisserie L'Ourson qui Boit
2 rue Roger Violi 69001 Lyon


1 commentaire

  1. J'espère qu'ils vont continuer leurs pâtisseries japonaises, on était un peu déçus à l'ouverture qu'il n'y en ait pas davantage !

    RépondreSupprimer