menu

http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/cuisiner.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/croquer-lyon.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/picorer-ailleurs.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/a-propos.html

Déjeuner de fin d'été au 33 cité

Mon mois de septembre a été très food ! Et ça c'est peu de le dire. Du 33 cité j'en avais vu des belles photos, un emplacement sympa et j'avais même pour écho qu'il préparait un pâté en croute assez sympa.

En plein coeur de la cité internationale, à deux pas du parc de la Tête d'Or, du musée d'art contemporain (Mac Lyon), se trouve cette brasserie à la cuisine moderne et travaillée fréquenté à la fois par les homme d'affaires la semaine et plutôt par les familles le week-end. On nous apprend même qu'en semaine à peu près 150 couverts par jour sont servis. 

Côté salle on a affaire à une salle vaste mais pratique pour que les serveurs puissent passer et se faufiler entre les tables. Côté cuisine on a Frédéric Berthod ancien protégé de chez Bocuse et membre éminent des Toques Blanches Lyonnaises. 

Vous pouvez donc opter soit pour le menu du jour (une entrée, deux plats, deux desserts au choix) ou pour la carte. Même en ce samedi un menu du jour était concocté. 



Pour ma part , sans surprise en entrée mon choix s'est porté sur le pâté en croute de lapin et de foie gras de canard. Oui certains le savent je voue une petite passion pour cette douce et réconfortante charcuterie. En plus celui-ci est Vice Champion du Monde en 2012 (du championnat du Monde de Pâté en croute, oui une telle compétition existe réellement) et Vainqueur en 2013 de la confrérie du pâte en croute. Celui-ci n'était ni trop fort en bouche (parce que parfois le gibier c'est "relevé") et le gros sel disposé dessus terminait bien cela. Je me demande encore si l'on dit "pâté croute" ou "pâté en croute".



























L'entrée du menu du jour, qui était aussi très savoureuse : bonite mi-cuite et avocat fondant.

 Ensuite le thon rouge mi-cuit aux sésames m'a ensuite fait de l'oeil. Et c'est en savourant ce thon si fondant que je me suis aperçue que ce plat, n'était pas forcément le genre de plat que l'on proposait dans une brasserie traditionnelle. Pas besoin de se tenir à une étiquette, si l'on maitrise la préparation. Parlant de préparation, on peut aussi évoquer la cuisson. Cette étape est quelque chose de délicat, qu'il ne faut surtout pas louper et dans ce cas là celle-ci était bien réussie.
Le thon mi- cuit, le sésame, la julienne de légumes et les shiitakés avait presque quelque chose d'asiatique. 



















































Le plat du menu du jour : dos de cabillaud et coco de Paimpol

Le thon fut fort rassasiant et l'agréable maître d'hôtel me conseillait déjà avec entrain les différents desserts (qu'il avait eu lui la chance de tous gouter) Mon coeur a balancé entre la tartelette framboises passion et le mi-choco caramel croustillant. La tarte était gouteuse, la pâte sablée croustillante et les fruits sucré. J'ai quand même pu gouter au dessert chocolaté de monsieur et l'effet lait mousseux façon émulsion était quand même bien sympa en bouche. 

Au bout de 3h même en plein soleil en cette fin de septembre, il fut temps de partir. Merci à l'équipe du 33 cité, nous avons passé un excellent moment. 

Merci Marjorie et Marion pour l'invitation 



Le 33 cité 
33 quai Charles de Gaulles
69006 Lyon
Ouvert tous les jours de la semaine 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire