menu

http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/cuisiner.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/croquer-lyon.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/picorer-ailleurs.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/a-propos.html

Pierre Sang in Oberkampf

La semaine passée nous avons mis les voiles à Paris pour quelques jours de repos, notamment avant ma reprise. Le restaurant de Pierre Sang on n'en avait parlé (en grand bien), alors entre deux marches et deux gouter nous avons déjeuné ici et sans avoir droit à une longue file d'attente interminable. Un conseil venez pour midi.

Ceux qui sont déjà venus le savent, ici pas de menu papier puisqu'on prépare devant vous les plats (un poil mystérieux) vous essayez de deviner ce que vous mangé. Sur le coup on est sur une cuisine fusion alliant à la fois des légumes, viandes de nos terroirs à des sauces, condiments coréens.
 Si vous arrivez pour midi vous aurez la chance d'être installé au comptoir ou vous pourrez admirer les deux chefs aussi coréens préparer et dresser minutieusement les assiettes. Evidemment en prenant la commande on vous demande aussi si il y a des ingrédients que vous ne tolérez pas (comme ça pas de mauvais surprise). Raisonnable nous avons opté pour la formule trois plats, plutôt gourmand? Optez pour la formule cinq plats.



L'entrée arrive rapidement et la on essaie de décrypter tout ce qui est dans cette assiette. Maquereau tendre entouré de morceaux de choux-fleur et chou romanesco, des fines lamelles de granny smith qui apportent un poil d'acidité. Acidité compensé par la douceur du velouté d'avocats. Pour ma part j'adore.


Pendant que nous savourons notre entrée, les chefs s'activent pour dresser le plat suivant. Au programme un blanc de poulet mariné, avec un "risotto" de quinoa/champigons. Ma foi très bon et tout doux. Les carottes apportent une touche légumes, et la petite sauce sur le côté droit, c'est une sauce coréenne épicée au gout de cacahuète. On a fait les malins en y allant franco mais nos palets de petits européens ont un peu déchanté vu la dose de piquant qu'elle contenait. Cependant savouré à petites doses avec la viande et les légumes, elle allait à merveille. 



Le dessert, fin et léger s'accompagne d'un sorbet de framboises anisé (la touche anisé, il fallait la deviner !),  avec une émulsion de yuzu, une crème au citron et la petite meringue. Le pain de gênes apporte une touche de consistant et de doux en bouche (vive l'amande).  Cela permet de terminer sur une touche sucrée sans être alourdi.

Le repas se termine calmement, à chaque fin de plat on nous aura demandé ce qu'on a trouvé et on nous explique réellement ce qu'on a eu dans l'assiette. Très bonne adresse si vous avez envie de changer de la carte réelle au menu mystère.

3 plats : 25 euros
5 plats : 35 euros







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire