menu

http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/cuisiner.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/croquer-lyon.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/picorer-ailleurs.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/a-propos.html

Les Gasteliers, te font aimer la pâtisserie sans gluten

Quand j'ai su que Les Gasteliers proposaient de la pâtisserie sans gluten cela a légèrement freiné mes ardeurs (à tort). A vrai dire le sans gluten c'est quelque chose qui ne me concerne pas dans le sens ou je n'ai pas d'intolérance particulière.



Par contre ce qui m'a intéressé chez eux, c'est leur choix important de pâtisseries. Ce n'est pas dans tous les salons de thé lyonnais que vous pouvez trouver une bonne douzaine de pâtisseries à l'heure du gouter. Ce choix considérable à cette heure est peut-être du au fait que le spot est en dehors de la presqu'ile. Ce qui pour ma part m'arrange beaucoup, parfois je n'ai pas envie de faire la queue pour atteindre le graal ou d'avoir un choix restreint pour le gouter.
Ici vous êtes donc comblés !

Autre précision, vous pouvez aussi venir pour prendre le déjeuner ou le petit déjeuner puisque des viennoiseries sont vendues mais aussi des tartes salées.

Passons dans le vif du sujet. Ce large choix m'a fait hésiter, prendre la forêt noire, le fraisier, la tarte Tatin, le Paris-Brest, la tartelette aux myrtilles ?







Nous sommes passés aux choses sérieuses, pour ma part j'ai opté pour la tarte aux fraises. Visuellement elle ressemble à une tarte aux fraises tout à fait classique.  En bouche la pâte est plus molle et friable qu'une pâte sablée classique. Pour ma part cela ne m'a absolument pas dérangé. C'est un peu comme la pâte à cookies chewi. Je n'ai absolument rien notifié de différent dans la crème pâtissière. Ma tarte aux fraises m'a plu.

L'homme a opté (sans surprise) pour le brownie aux cinq noix et caramel. Ce brownie est une bombe gourmande. Bien garni, le caramel au milieu est une super bonne idée. Il me fait penser à un club sandwich. C'est un vrai dessert chocolaté.

Les pâtisseries sont appétissantes, gourmandes et en plus le lieu chaleureux vous permet aussi de vous poser aussi bien pour le gouter que pour le déjeuner. Un vrai salon de thé en quelque sorte. Et ça je trouve que c'est méga bien. On a jamais assez de salon de thé à Lyon.

Petit plus aussi sur les horaires d'ouvertures : ouvert le samedi ET le dimanche (on a aussi le droit de gouter le dimanche! )

Le service poli, le choix appétissant, le lieu cosy,  "Les Gasteliers" remplissent tout à fait les critères de salon de thé pour le gouter. Pour une première expérience "sans gluten", je dois avouer que celle-ci m'a plu. Mal m'en a pris j'aurais du venir bien avant. Comme quoi les clichés ont parfois la vie dure. Il va falloir que je revienne tester d'autres desserts.



123 rue de Sèze
Lyon 69006







Où prendre le gouter à New-York


Moins d'une semaine après nos vacances à NY, il me fallait vous raconter ces supers endroits testés encore tout chaud dans ma tête. La ville est tellement grande qu'elle offre une multitude d'endroits sucrés. Evidemment ceci n'est qu'une petite liste de ce que j'avais prévu de gouter. Faire une liste au préalable vous fera même gagner du temps.  Pour ma part j'avais combiné un endroit en fonction d'un quartier ou l'on se rendait ou une visite. Il est impossible de tout tester en huit jours alors j'avoue qu'il y a certains endroits que je garde dans un coin de ma tête pour la prochaine fois à NY.


 Levain Bakery , pour y déguster des supers cookies 

On m'en avait parlé, j'avais vu des centaines de photos de lui sur Instagram, oui bien entendu je parle du cookie de chez Levain. Ça doit être le plus gros cookie que j'ai mangé (sans rire). Celui-ci était encore un peu tiède et généreusement garni en pépite de chocolat et noix. J'avoue je l'ai mangé en deux fois. L'homme avait pris une brioche aux pépites de chocolat qui était aussi démentiel que le cookie. La prochaine fois j'essaie celui aux cacahuètes et la brioche à la cannelle. Vous trouverez même plusieurs boutiques dans la ville.






Eileen's special cheesecake, parce que le cheesecake c'est l'étape obligée

Il fallait au moins que je goute un cheesecake avant de quitter la ville. Le cheesecake c'est ma came, surtout le sans cuisson. Mais toujours avec du Philadelphia hein !
L'endroit est tout petit, tout comme les cheesecakes proposés. Je crois que c'est le plus petit cheesecake que j'ai mangé par contre il était bon ! On a aussi gouté celui avec le topping fraise, très gouteux aussi. Niveau parfum il y en a pour tous les gouts. Par contre soit il fait beau et vous avez de la chance de prendre à emporter ou il pleut et là c'est mort car il y a pas beaucoup de place dans la boutique.






Dough, le donuts que tu peux partager 

Je ne suis pas passée par la boutique mais Dough a un stand au Smorasburg Market le samedi matin (cet endroit est génial), après avoir testé un sandwich au briscket, j'ai tenté leur donuts à la noix de coco. Franchement j'avais aussi gouté celui de chez Doughnuts Plant, eh bien celui-ci à largement ma préférence. À première vue, le donuts ne parait pas du tout graisseux, la pâte est alvéolée, un peu briochée et on n'a pas du tout la sensation de gras en bouche.  Niveau taille il est balèze. Je le trouve fantastique!







Breads bakery, pour profiter des belles viennoiseries et brioches

J'avais lu un article sur le blog de Travelling Foodista sur plusieurs "bakery" et j'avoue que celle-ci m'a mise l'eau à la bouche. Nous, nous y sommes donc arrêtés en début d'après-midi juste après le repas. Gosh le cinnamon rolls que j'ai mangé était délicieux. Je savais que j'aurais du en prendre deux. La pâte était toute légère, pas dense du tout avec la bonne dose de cannelle. Le tout saupoudré de sucre sans que cela soit too much. Même l'homme a dit : "ah ouais il est bien". Il y avait aussi des babka mais il fallait les acheter en entier, dommage.









Meyers Bageri, le danois qui maîtrise la boulange 

Testée un matin, la boutique est toute petite mais le cinnamon rolls gouté était très bon. Pas du tout pareil que celui de chez Breads Bakery, il est dans un autre genre je dirais. Il sent la levure et à le bon gout de cannelle. Celui-ci ressemble plus à un kannelbullar.





Egg tart ou tarte aux oeufs, vive Chinatown

Esthétiquement on trouve que c'est fluo et que ça ressemble à un pasteis. Sauf que la "egg tart" n'a pas de petite peau sur le dessus comme sur le pasteis. L'intérieur est en général à peine cuit. L'origine de celle-ci est hongkongaise. On en trouve dans toutes les boulangeries asiatiques de Chinatown. Cela n'a rien à voir avec une pâtisserie américaine mais cette egg tart montre la richesse des cultures qu'on trouve à NY. Dans ce type de pâtisserie, vous trouverez aussi des brioches aux haricots rouges, des melon pan, des mochi et des bubbles tea. Pratique donc pour consommer sur place. Beaucoup d'européens rentraient puis ensuite ressortaient avec l'impression de ne pas savoir ou de ne pas vouloir essayer ce type de produits. C'est dommage car certains mets en valent la peine.


Dans toutes les pâtisseries de Chinatown

Pizza verde du printemps

On parle souvent de la passion des français à propos de la pizza. Il existe même un championnat de France voire du monde aussi il semble. (tous ces championnats ça me fait rêver mais mon préféré c'est celui du pâté en croute !). En lisant sur internet, on apprend même que les français ont mangé 819 millions de pizza en 2015. Si ça, c'est pas de la passion !
Je crois que je ne connais personne qui n'aime pas la pizza. Allez avoué, on a tous habité pas loin d'un camion à pizza, on a tous eu un copain italien qui maitrisait LA pizza, on a tous été étudiants à commander chez Do do domino le mardi soir (avant je les adoraient mais plus maintenant.... )
 La pizza fait partie de nos habitudes (entre copains ou la flemme du dimanche soir) culinaires au final. Qu'est ce que j'adore ça personnellement.  Alors maintenant  j'ai trouvé la base de pâte à pizza qui me plait, j'aime varier en adaptant la pizza aux légumes de saison. Printemps oblige, on trouvera cette fois-ci des petits pois et des fèves. La recette provient du dernier Vital Food qui ma foi me plait bien. C'est la seconde fois et de notre côté, elle est validée !



Pour 2 pizzas

1 pâte à pizza (les quantités sont pour deux)
2 boules de mozzarella
4 fines tranches de poitrine fumée (ou j'ai utilisé du jambon sec ou de la bresaola)
100g de petits pois écossés
100g de fèves
2 grosse c à s de crème à 15%
quelques feuilles de basilic rouge
sel , poivre


Préparez votre pâte à pizza
Faire frémir une grande casserole d'eau salée.
Y plonger les fèves, laissez cuire 3 min à la reprise de l'ébullition , puis ajoutez les petits pois et cuire encore 2 min
Égouttez
Laissez refroidir et pelez les fèves
Préchauffez le four à 220 °C
Étalez la pâte à pizza (avec les quantités données, j'en fait 2) et la déposez sur une plaque recouverte de papier cuisson
Étalez la crème sur la pâte
Coupez la poitrine fumée en morceaux
Disposez la mozzarella coupée en rondelles sur la pizza ainsi que les morceaux de poitrine fumée et les légumes
Salez et poivrez

Faire cuire 15/20 min
Servez immédiatement, parsemez de basilic rouge