menu

http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/cuisiner.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/croquer-lyon.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/picorer-ailleurs.html http://cinnamonandcake.blogspot.fr/p/a-propos.html

Roulé cerise façon japonaise

Initialement cette recette devait contenir de la fraise et non pas de la cerise. Je suis revenue du marché avec mon kilo de burlat sous le bras puis j'ai décidé de changer la recette en remplaçant les fraises par des cerises. Cette idée de remplacement ne m'a absolument pas paru saugrenue car je trouvais que la cerise se mariait bien avec la pistache. Donc j'ai opté pour de la cerise. Et on a aimé. Oui nous tous parce que c'était le gâteau qu'on a dégusté pour la fête des pères. Et même que grâce au Kitchen Aid la chantilly ne s'est pas affaissé ou ramolli une seule fois. Elle est restée ferme jusqu'au dernier morceau. Désolée Mr Bouillet pour cet upgrade (Parce que pour le coup cette chouette recette provient de son livre de pâtisseries) mais ne vous inquiétez pas , c'est aussi très bon avec des cerises. Vive les cerises et vive l'été ! 




Biscuit pâte à choux
15g de lait
50g de beurre
70g de farine
35g de pâte de pistache
100g d'oeufs (3oeufs)
80g de jaunes d'oeufs (4 jaunes)
150g de blancs d'oeufs (5 blancs)
40g de sucre en poudre

Cerises écrasées
170g de cerises fraîches
40g de sucre glace

Crème chantilly à la vanille
300g de crème liquide entière
30g de mascarpone
30g de miel
1/2 gousse de vanille

Montage
200g de cerises fraîches

Le biscuit pâte à choux 

Dans une casserole, faites doucement chauffer le lait et le beurre pour le faire fondre, puis augmenter le feu. 

Une fois l'ébullition atteinte, hors du feu ajoutez la farine tamisée en une fois, mélangez bien puis incorporez la pâte de pistache. Mélangez bien avec une cuillère ou spatule en bois puis remettez sur le feu pour dessécher la pâte, en remuant sans cesse, jusqu'à ce qu'elle se détache des parois de la casserole et forme une boule.

Mélangez les oeufs entiers avec les jaunes. Mettez la boule de pâte dans un cul de poule et ajoutez les oeufs un à un en mélangeant rapidement (toujours avec votre cuillère en bois) entre chaque ajout. Vous devez obtenir une pâte homogène.

Montez les blancs d'oeufs en neige avec le sucre jusqu'à obtenir la texture "bec d'oiseau": quand vous soulevez le fouet, les blancs doivent former une pointe qui retombe. Attention à ne pas trop monter les blancs, sinon le biscuit sera moins joli.

Ajoutez un peu de blancs montés dans la pâte à choux et mélangez. Incorporez le reste des blancs montés et mélangez délicatement à l'aide d'une maryse. 
Placez une feuille de papier cuisson sur une plaque à pâtisserie et étalez le biscuit le plus régulièrement possible.

Préchauffez le four à 200°C, puis baissez à 170°C et faites cuire pendant 8 min. Sortez du four et laissez refroidir.


Les cerises écrasées : Dans le bol de votre mixeur , mélangez les cerises avec le sucre glace. Mixez un peu (ne pas trop mixer sinon il y a risque que ça ressemble à de la bouillie)


La crème chantilly à la vanille: Mélangez la crème, le mascarpone, le miel et les graines de la demi-gousse de vanille fendue et grattée.
Versez dans la cuve du robot et fouettez pour monter le tout en chantilly pas trop ferme.

Pour le montage : Décollez délicatement le biscuit du papier cuisson. Etalez les cerises écrasées sur toute la surface du biscuit, puis recouvrez de crème chantilly.
Répartissez les cerises fraîches au dessus de la chantilly, puis roulez délicatement le biscuit sur lui-même, en serrant bien.

Réservez au réfrigérateur au moins 3h avant la dégustation 



Cheesecake au dulce de leche

La quête du cheesecake parfait est longue et pleines de recettes différentes. Cependant j'avoue une préférence au cheesecake préparé sans cuisson. On a laissé la mousse reposer au réfrigérateur quelques heures voire la nuit. Le résultat est plutôt léger et mousseux en bouche. Oui c'est comme ça que je le préfère. Avec de la cuisson je le trouve un peu trop compact et plus écoeurant à manger. Après comme on dit il s'agit bel et bien d'une affaire goût, pourtant j'adore le cheesecake. 
A préparer si vous êtes nombreux à le dévorer parce que sinon il risque de vous prendre plusieurs jours avant de tout le manger ! 


Pour 8-10 personnes

800g de Philadelphia ou St Morêt
30cl de crème liquide entière
1 c à s de sirop d'érable
325g de dulce de leche
1 banane 
Pour la base :
200g de Mc Vitties
100g de beurre
4 bananes 


Pour la base, mixez les biscuits jusqu'à obtenir une poudre. Faites fondre le beurre et incorporez-le jusqu'à obtenir une pâte. 

Tassez-la finement dans le fond d'un moule à charnière de 23cm de diamètre.
Entreposez au réfrigérateur.

Pelez et découpez les bananes. Faites chauffer une noix de beurre dans une poêle et faites-y dorer les rondelles de bananes.

Laissez refroidir puis déposez-les sur la base de biscuits. Entreposez au réfrigérateur.

Pour la garniture, entreposez 15cl de crème liquide au congélateur dans un cul de poule pendant 10min. 

Au batteur, fouettez-la jusqu'à ce qu'elle monte et double de volume.

Fouettez dans un grand saladier le cream cheese avec 300g de dulce de leche et le sirop d'érable.

Incorporez délicatement à la spatule la crème montée et versez dans le moule. 

Déposez le plat au réfrigérateur au moins 4h, idéalement toute la nuit.

Démoulez le cheesecake délicatement et transférez-le sur un plat 

Au moment de servir faites chauffer la confiture de lait pour la détendre et mettez-la dans une petite poche à douille.

Décorez le cheesecake en effectuant des cercles. Pelez et coupez la banane en une dizaine rondelles .

Décorez de rondelles de bananes puis servez sans attendre 







Pain au chocolat et noisettes


J'avais envie de chocolat, de noisettes et cette recette est tombée à pic. Rien qu'en la voyant j'ai compris que je voulais ce pain au chocolat pour mon petit déjeuner le lendemain. Alors sans vraiment réfléchir, je l'ai préparé.  Oui parce que parfois je note la recette dans mon petit calepin en réfléchissant à quand je la préparerais et au final elle passe au oubliettes mais la non. Impossible de faire une impasse ou d'oublier la bonne odeur des noisettes torréfiées, les morceaux de chocolat et la couche de pâte à tartiner. Tout ça c'est terriblement bon et pas sec du tout. 



120g de noisettes
60g de beurre doux en pommade
70g de sucre roux
1 c à c d'extrait de vanille
1 oeuf
250 ml de lait ribot
225g de farine
2 c à c de levure chimique
1/2 c à c de cannelle en poudre
1 pincée de sel
80g de chocolat noir grossièrement haché
80ml de pâte à tartiner aux noisettes


Préchauffez le four à 180°C.  Recouvrez de papier cuisson votre moule à cake.

Posez les noisettes sur une plaque de cuisson et faites-les grilles 8 à 10 min au four jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Versez-les sur une serviette propre et frottez-les pour éliminer les pellicules brunes. Hachez grossièrement et réservez. 

Avec un batteur électrique, fouettez ensemble le beurre, le sucre et la vanille jusqu'à obtenir un mélange léger et crémeux. Incorporez l'oeuf puis le lait ribot. Ajoutez la farine tamisée, la levure, la cannelle et le sel. Remuez. Enfin ajoutez le chocolat et 80g de noisettes hachées.

Déposez la moitié de la pâte dans le moule. Etalez la pâte à tartiner et recouvrez du reste de pâte. Parsemez le dessus du restant de noisettes hachées.

Faire cuire 40 min au four jusqu'à ce que le pain soit bien doré et qu'une pointe piquée dans la pâte ressorte sèche.
Laissez reposer 10 min dans le moule